Un livre ou deux

     Ne lisant que trop peu régulièrement et trouvant l'exercice de lecture compliqué à retranscrire en quelques lignes sur un article, je vous propose de vous faire une liste non exhaustive de lectures que j'ai apprécié. Je lis par période et souvent les mêmes auteurs et ai donc tenté de faire une petite sélection. Cependant je ne relis pas mes livres et mes souvenirs sur les récits sont souvent confus. J'ai majoritairement des impressions, je sais que ces livres m'ont plus mais je ne sais pas toujours pourquoi ou quel était le contenu précis. Je ne vois pas non plus l’intérêt de copier coller les résumés faits par d'autres donc je vous laisserai vous renseigner par vous-mêmes si vous êtes intéressés.



  • Isabel Allende : 
- Zorro
- Eva Luna
- Le jeu de Ripper
- Le cahier de Maya
- L'île sous la mer
- Inès de mon âme
- Fille du destin & Portrait sépia

Cette auteure à succès me touche particulièrement. Racontant des histoires de vie, le plus souvent de protagonistes féminins avec une plume fluide, j'accroche complètement à son style. Dur, cruel, drôle, magique, doux, sincère, désenchanté et terre à terre sont les mots qui me viennent spontanément pour décrire son style. Des péripéties incroyables faites avec un rien. Des femmes fortes, de la transmission, un peu de mythe par touche et une culture hispanophone distillée dans ses œuvres. C'est prenant, touchant et ça reste du roman !

Le cahier de Maya étant celui qui m'a le plus marqué pour l'instant, cette histoire pleine de violence m'a laissée une trace poignante. Je recommanderais tout de même de faire attention, ce livre est par moment très cru et peu peut-être vous remuer.

  • David Haziot : 
- Théâtre d'ombre
- Elles

Trouvé par hasard sur l'étagère d'une librairie, j'ai entamé le monument qu'est Théâtre d'ombre sans trop savoir dans quoi je mettais les pieds. Roman historique calqué sur la réalité avec des descriptions poignantes qui nous plongent au cœur de la révolution française avec des protagonistes qui ont pour la majorité vraiment existés. Ce livre m'a bouleversé et reste un tournant marquant pour moi. Je pense même pouvoir le définir comme mon livre préféré.

L'auteur a fait quelques biographies qui ne m'ont pas attirées, et au milieu de ça, Elles, un récit qui nous raconte le mythe des Amazones sous le même modèle que Théâtre d'ombre mais ayant moins de ressources documentaires, il laisse une grande place à l'imagination. J'ai adoré.

  • Amélie Nothomb : 
- La biographie de la faim
- Stupeur et tremblement

Il y a quelques années, je dévorais les livres de Nothomb avec frénésie. Du livre à la chaîne, brut mais écrit avec brio. C'est une auteure frustrante qui nous laisse trop souvent sur notre faim. Elle a un grand talent mais ne l'exploite pas assez à mon goût. Je me rends compte maintenant que seulement deux d'entre eux m'ont laissé un réel souvenir. Deux ouvrages auto-biographiques qui nous rapprochent d'elle et que j'ai plaisir à conseiller.

  • Michael Dorris : 
- Un radeau jaune sur l'eau bleue
Une histoire à trois voix racontée par la grand-mère, la mère et la fille. Transmission et secrets de famille au cœur d'une réserve indienne du Montana. Conflits violents entre les femmes, passé douloureux, histoire poignante qui était restée étonnamment limpide dans ma mémoire même après les années. Une relecture et une redécouverte complètes des ressorts scénaristiques de l'histoire me ravive cette impression que ce livre resteras marqué en moi.

  • Anita Diamant :
- La tente rouge

C'est un livre de transition, qui parle du corps de la femme et de sa représentation. Il fait partie de ses nombreux ouvrages que ma mère à reçu de la sienne et qu'elle m'a ensuite donné. Je l'ai lu il y a très longtemps et ne peux donc être précise sur son contenu. Passage à l'âge adulte d'une enfant après ses premières règles. C'est une initiation, comme la plupart de mes lectures.

  • Carole Martinez : 
- La terre qui penche
- Cœur cousu

Carole Martinez écrit des romans qui laissent une place au magique sans qu'il soit central, un peu comme Isabel Allende mais en plus prononcé. Ses histoires sont plus intemporelles que celles de cette dernière, plus étranges peut-être aussi. J'apprécie son style. Pour ces deux livres on suit des femmes aux parcours semés d’embûches sans que cela soit tourné en fatalité dramatique.

  • Marion Zimmer Bradley : 
- Les Dames du Lac

Première réelle lecture "fantastique" qui reprend le mythe du roi Arthur mais du point de vue des femmes qui l'entouraient. Ce livre me dérange un peu par son manque d'ancrage dans le réel et par la plume de l'auteur qui est marquée d'une légère lourdeur, mais l'histoire est suffisamment prenante pour que je me sois plongée dans la suite. Le récit et les protagonistes sont néanmoins attachants, je suis juste habituée à des lectures plus fluides..

  • Patrick Süskind : 
- Le Parfum

Le film tiré du livre m'a donné envie d'en savoir plus. L'histoire de Grenouille, ce personnage étrange qui ne vit que pour son odorat et son parcours à la recherche de la senteur parfaite est brillante à l'écrit. Les images du films et du livre se mélangent dans mon esprit mais ce dernier mérite vraiment qu'on s'y intéresse.

~ Autres ouvrages qui m'ont laissé des souvenirs confus et lointains et dont les tenants et les aboutissants des récits m'échappent mais qui, je le sais, m'ont plu :

  • Jeanne Bourrin : 
- La chambre des Dames
- Le jeu de la tentation

  • Dai Sijie : 
- Balzac et la petite tailleuse chinoise

  • Laurent Gaudé : 
- La Mort du roi Tsongor
  • Paulo Coelho : 
- L'Alchimiste

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire