samedi 15 juillet 2017

Série : Harlots

              Dans le Londres du XVIIIème siècle, les "harlots", ou prostituées sont nombreuses. Margaret Wells est une maquerelle essayant de tirer son épingle du jeu afin d'offrir un avenir meilleur à ses filles biologiques ainsi qu'à ses employées.

Drôle de découverte. C'est une espèce de remake que Maison close, une série Canal que j'affectionnais beaucoup mais qui a malheureusement été annulée. Le thème est claire et la réalisation est un peu surprenante par moment notamment dans ses choix de BO. C'est sur un rythme endiablé très moderne, tantôt rock, tantôt électronique, qu'on est entraîné dans cette histoire. Cela m'a un peu dérangé sur les premiers épisodes et finalement j'ai trouvé ça plutôt séduisant. Les personnages sont intrigants, ils, ou plutôt elles, profilent un bon potentiel et on s'y attache assez vite. Ce ne sont pas les jolies minois des filles Wells qui m'ont plut mais les personnages plus ébréchés qui les entourent. 
Tous s'enchaîne assez bien, l'ensemble est coloré et prenant. Visuellement, les costumes ont un rendu presque burlesque et extravagant rendant l'immersion un peu compliquée au début mais on s'y acclimate assez vite, donnant même un certain cachet. Cette série, sans que je puisse m'expliquer vraiment pourquoi, m'a mise de bonne humeur ! J'attend de voir la suite et vous laisse découvrir cet univers en espérant qu'il vous fasse le même effet !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire