vendredi 21 juillet 2017

Film : La La Land

        La La Land c'est une histoire d'amour colorée au cœur de Los Angeles entre Mia et Sebatien. Elle, s'évertuant désespérément à passer des castings pour devenir actrice et lui s'enfermant dans la nostalgie du Jazz.

Comédie musicale pleine de passages oniriques, on y retrouve un petit côté du film le Moulin Rouge. Néanmoins, cette dernière m'a fait moins vibrer que l'histoire de Satine et Christian. Les émotions sont là, mais je m'attendais à quelque chose de plus fort. Un sentiment doux nous traverse tout au long du long métrage, sans nous malmener ni nous bouleverser. Les interactions des personnages sont pleine de sincérité, donnant un aspect réaliste détonnant avec les envolées lyriques propres au genre de la comédie musicale. C'est une agréable découverte, qui dépeint plutôt bien les aléas de la vie sans en faire trop. Les musiques se fondent bien dans l'ensemble et les chorégraphies sont plaisantes. Malheureusement, ce manque de "tragique" m'a laissé un peu sur ma faim, j'avais envie de trembler pour les personnages. Non pas qu'on ne s'investisse pas dans leur histoire, mais je me suis sentie laissée de côté, spectatrice passive d'un tableau où l'on ne cherche pas à me faire espérer. C'est comme ça, il faut l'accepter, ne soit pas frustré. Mais c'est cette frustration qui me plait le plus dans de nombreux films. Quand on nous annonce un fin dès le départ et que de fil en aiguille, on vous l'a fait oublier, on vous fait espérer pour qu'enfin tout s'écroule. Je suis donc séduite mais moins enthousiaste que d'autres. 

mardi 18 juillet 2017

Film : Spider-man - Homecoming

                   Après avoir participé au combat opposant Captain América et Iron Man, le jeune Peter Paker retourne à sa vie normale, attendant avec impatience d'être recontacté par Tony Stark.
         
Ce Marvel est celui d'un super-looser. Très comique, le héros rate la quasi totalité de ce qu'il entreprend. Maladroit et un peu benêt, il aggrave des situations et se retrouve dans d'autres assez cocasses. Son meilleur ami geek, Ned, apprend très vite son identité secrète et devient sa groupie hystérique. Ce côté euphorique lié à l'âge des protagonistes, quinze ans, est bien retranscrit et donne un aspect authentique aux réactions des personnages. Le comique de situation est bien exploité nous faisant vivre des moments de malaise assez réalistes. Ajoutez à cela l'espoir de ce gamin araignée qui le rend touchant bien qu'un peu pathétique, faisant fonctionner le tout plutôt bien. 

A côté de ça, l'ensemble ne part pas dans des émotions plus profondes, on reste sur un spectacle de clown tantôt attendrissant tantôt pathétique mais toujours comique. Les scènes d'actions tombent un peu à plat à mon goût, avec des choses parfoit surfaites (Spoiler : le bateau soudé en deux par Iron man ; la scène d'éboulement où Peter soulève les décombres ; la plage en feu après le crash de l'avion). L’intérêt du film n'est clairement pas dans l'action mais bien dans l'humour et les rêves de grandeur du héros. On y trouve une série de blagues liées à l'univers Marvel, et tous les ingrédients biens rodés de la licence. J'ai noté par un contre un réel effort pour diversifier le casting avec des personnages secondaires issus d'origines ethniques multiples ainsi que des personnages féminins moins standardisés, ce qui est un progrès agréable à constater.

Dans l'ensemble c'est un bon Marvel avec quelques incohérences dans les scènes d'actions, un humour omniprésent et quelques prises de risques qui apportent de la fraîcheur. Original dans sa catégorie, ils ont réussit à sortir un peu des sentiers battus tout en respectant la recette du Marvel Cinématic Universe.


samedi 15 juillet 2017

Série : Harlots

              Dans le Londres du XVIIIème siècle, les "harlots", ou prostituées sont nombreuses. Margaret Wells est une maquerelle essayant de tirer son épingle du jeu afin d'offrir un avenir meilleur à ses filles biologiques ainsi qu'à ses employées.

Drôle de découverte. C'est une espèce de remake que Maison close, une série Canal que j'affectionnais beaucoup mais qui a malheureusement été annulée. Le thème est claire et la réalisation est un peu surprenante par moment notamment dans ses choix de BO. C'est sur un rythme endiablé très moderne, tantôt rock, tantôt électronique, qu'on est entraîné dans cette histoire. Cela m'a un peu dérangé sur les premiers épisodes et finalement j'ai trouvé ça plutôt séduisant. Les personnages sont intrigants, ils, ou plutôt elles, profilent un bon potentiel et on s'y attache assez vite. Ce ne sont pas les jolies minois des filles Wells qui m'ont plut mais les personnages plus ébréchés qui les entourent. 
Tous s'enchaîne assez bien, l'ensemble est coloré et prenant. Visuellement, les costumes ont un rendu presque burlesque et extravagant rendant l'immersion un peu compliquée au début mais on s'y acclimate assez vite, donnant même un certain cachet. Cette série, sans que je puisse m'expliquer vraiment pourquoi, m'a mise de bonne humeur ! J'attend de voir la suite et vous laisse découvrir cet univers en espérant qu'il vous fasse le même effet !

mercredi 12 juillet 2017

Jeu de société : Time Stories

         Time Stories est un jeu à mis chemin entre le jeu de plateau et le jeu de rôle. C'est une sorte de narration interactive qui a pour particularité de n'être utilisable qu'une seule fois par scénario (des extension avec de nouveaux scénarios sont disponibles).

Via des capsules temporelles, vous êtes envoyés effectuer une mission dont vous prendrez connaissance au dernier moment. Idéalement à 4 joueurs, vous vous lancez dans une aventure de plusieurs heures que vous pourrez recommencer tant que vous n'aurez pas gagné. Cependant, une fois la victoire en poche, vous ne pourrez plus profiter de ce scénario. L'immersion est vraiment bien pensée, chaque détail est fait pour que vous ne puissiez pas vous spoiler. Le plateau vous permet d'explorer l'univers et de comptabiliser le temps que vous passé. Attention une fois arrivé à 0, votre mission se solde par un échec.

Les règles sont assez claires mais le décompte du temps est très rapide. Le jeu semble pensé pour vous faire échouer. Les énigmes sont coriaces, et une bonne cohésion du groupe est nécessaire. A part une légère incompréhension au bout de deux parties, où nous nous sommes retrouvé coincés sans bien comprendre comment, tous se déroule de manière assez cohérente. Le jeu est plein de pièges et de subtilités bien pensées. C'est une expérience très agréable que je vous recommande. Comptez entre une et deux heures par partie. De notre côté il nous en a fallut trois pour réussir notre mission. Par contre, je ne pourrais vous aiguiller sur le rapport qualité / prix car il s'agit d'un cadeau.

vendredi 7 juillet 2017

Film : Demain tout commence





      Samuel est un jeune insouciant qui travail sur la côte d'azur. Un matin, une femme vient à sa rencontre un bébé dans les bras, lui remémorant leurs ébats de l'été dernier. Elle lui confit alors l'enfant et s'enfuit le laissant seul fasse à ses responsabilités.

Le propos de ce film est intéressant, néanmoins je n'ai pas du tout accroché à la réalisation et au jeu des acteurs. J'ai eu l'impression qu'on essayait de faire un film "à l'américaine", oubliant souvent le bon sens pour privilégier l'effet dramatique. Le jeu des acteurs m'a déçue. J'ai trouvé que c'était surfait, pas naturel et donc que ça manquait en crédibilité. Déception plus grande encore car j'ai apprécié d'autres films avec ces derniers. Le fond me donnais envie de m'accrocher mais la forme m'a sorti du film à plusieurs reprise me laissant un sentiment amère. Ça aurait pu être un bon film, mais ils ont voulu trop faire.

mardi 4 juillet 2017

Film : Joy






          Joy est une ambitieuse jeune femme issue d'un milieu modeste. Déterminée, malgré les obstacles qui vont se dresser devant elle, elle entreprend de monter son entreprise et de la faire prospérer.

Sympathique histoire tirée de faits réel qui incarne bien le rêve américain dans les années 80. Le film est simple et divertissant, sans grands chocs émotionnels mais qui se laisse regarder assez facilement. Le personnage principal est assez bien interprété par Jennifer Lawrence. L'ensemble est équilibré, sans grandes surprises car il reste un peu en surface mais fait son travail correctement.